Cliquez sur la carte pour vous situer

PHOTOVOLTAÏQUE

INSTITUTIONNEL

ENTREPRISE

ALGÉRIE

Débat sur le projet de méga-centrale : Mouhad Louadah plaide contre.

Le 19 septembre 2017

Mourad Louadah plaide pour un abandon du projet de construction d’une centrale solaire de 4 050 MW.

Algérie : Mourad Louadah plaide pour un abandon du projet de construction d’une centrale solaire de 4 050 MW

« Le projet de production de 4 050 MW d’électricité en énergie solaire, annoncé en décembre dernier, ne verra jamais le jour principalement en raison de sa taille trop importante et du fait qu’il prévoit la production, à la fois de l’électricité et des composants industriels.» C’est ce qu’a confié au Maghreb émergent, Mourad  Louadah (photo), le président de la commission des énergies renouvelables du Forum des chefs d’entreprises.

Selon le responsable qui avait déjà émis des doutes lors de l’annonce du projet en mars dernier, il est temps d’oublier l’initiative, d’autant plus que le ministre Boutarfa qui l’a proposé n’est plus en place. Il faudrait plutôt aller vers des projets de taille plus modeste, 500 MW en moyenne.

« Nous n’avons pas d’expérience dans le lancement de projets aussi importants. Il nous faudra dépenser entre 4 et 5 milliards de dollars et attendre trois ans pour commencer à produire. Or dans trois ans, les technologies du photovoltaïque auront évolué.», a argué M. Louadah qui plaide pour une préparation adéquate des entreprises nationales à intégrer le marché de l’énergie solaire.

Rappelons que l’Algérie envisage de développer 22 000 MW de centrales d’énergies renouvelables dont 13 000 MW de solaire d’ici à 2030.

Article publié par Ecofin Electricité