Cliquez sur la carte pour vous situer

Tunisie

Le développement de l'énergie solaire

La stratégie nationale de la maîtrise de l'énergie, publiée en 2014, dispose que « La consommation et la production d’électricité doivent constituer des cibles prioritaires de la maîtrise de la demande et du développement des énergies renouvelables».[i]
A l’horizon 2030, les énergies renouvelables devraient représenter, au sein du mix énergétique tunisien, 30% de la consommation d’énergie primaire.[ii]

Chiffres clés

Capacité installée d'énergie solaire[iii]

15 MW (PV) en 2015

 

Consommation
d'électricité annuelle

1532 KW/h par habitant en 2012[v]

Repartition par secteur


(Consommation finale en GWh, IEA 2012) [vi] 

Répartition de la production d’électricité

99% par le gaz naturel
Production nationale : 53%
Importations depuis l’Algérie : 47% (2013)[iv]

 

Tendances

La demande finale d’électricité
atteindrait 20.8 TWh en 2020 et 34.9 TWh en 2030. [vii]

 

Production d'électricité:
le Plan Solaire Tunisien

Lancé en 2009 (et actualisé en 2012), le Plan Solaire Tunisien (PST) est le programme de référence de développement des technologies solaires en Tunisie sur la période 2010-2016. Le PST est dynamique, et évolue en fonction des possibilités d’investissement. Il vise trois principaux secteurs : l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’efficacité énergétique.[viii]

La continuation du Plan Solaire Tunisien sur la période 2016-2020 a été approuvée en conseil des ministre en juillet 2016, et la première série des projets développés dans ce cadre sera annoncée d'ici la fin de l'année 2016.

Les objectifs de production d'electricité à partir de l'énergie solaire[ix]

   PV : 140MW                           

PV : 351 MW
CSP: 150 MW         

PV raccordé au réseau:
1510 MW 
(Dont toits solaires 590 MW);
Pompage PV 8 MW

   

CSP : 460 MW

 

Cadre règlementaire de soutien au PST 

  •  La loi 2009-7 relative à la maitrise de l’énergie

Elle autorise la production indépendante d’électricité à partir des énergies renouvelables pour sa consommation propre, pour les établissements des secteurs industriel, agricole ou tertiaire. La revente d’excédents d’électricité à la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) est autorisée.[x]

  • La loi n°2015-12 relative à la production d'électricité à partir des énergies renouvelables

Le projet de loi n° 2014-6 relative à la production de l’électricité à partir d’énergies renouvelables initialement adopté a été déclaré non-conforme à la Constitution en octobre 2014.[xii] . En effet, plusieurs articles du projet de loi ne considéraient pas l'énergie solaire comme une ressource naturelle. Après une modification des articles 10,12, et 13, la nouvelle loi n°2015-12 a été adoptée au mois d'avril 2015.

Elle devrait ouvrir le marché de la production d’électricité à des sociétés privées dont l’objet est la production d’électricité verte. La STEG garde un monopole sur le marché du transport et de la distribution d’électricité.[xi] La nouvelle loi stipule que tout contrat ou concession de ressource naturelle doit être présenté à la Commission des ressources d’énergies de l’Assemblée. La loi devrait premettre de renforcer la transparence au niveau des contrats et du processus d’octroi des contrats entre l’Etat et le privé, une mesure essentielle pour lutter contre la corruption. En même temps, le danger d’un ralentissement du processus de décision est limité car l’Assemblée ne sera pas en charge de ratifier les projets de petites installations. L’article 12 de la nouvelle loi stipule que les concessions de production d’électricité à partir des énergies renouvelables pour la consommation locale à une puissance fixée par décret, seront accordées par le ministre après avis d’une commission technique.

Plus d'information sur les décrets d'applications de la loi n°2015-12 publiés en 2016.

  • Le Fond de Transition Energétique 

La stratégie nationale de la maitrise de l’énergie, lancée en 2014, prévoit sa restructuration. A terme, le fond devrait jouer un rôle de régulateur sur le nouveau marché électrique tunisien. Ce mécanisme offre des dispositifs de soutiens aux entreprises résidentes en Tunisie pour encourager la mise en œuvre d’équipements et produits utilisés dans le cadre de l’efficacité énergétique. [xiii]

Investissements prévus

Dans le cadre du Plan Solaire Tunisien, un investissement de 6 milliards d’euros est prévu pour la réalisation des 40 projets programmés, dont 2.3 milliards d’euros pour les projets photovoltaïques. 29 projets seront financés par le secteur privé.[xiv]

Le solaire thermique : programmes politiques

Mis en place en 2005, le Programme national de Promotion du solaire thermique (PROSOL) en Tunisie a permis de développer le marché des chauffe-eau solaires (CES) en mettant en œuvre des mécanismes de financements pour lever l’obstacle de l’investissement initial, et améliorer la rentabilité du CES pour le consommateur final. 

Objectifs en termes de capacité installée par secteur[xv] :

  • Secteur résidentiel : 1.3 millions m² en 2020. 
    Le taux de pénétration du marché des chauffe-eau solaire passerait de 54 m²/1000 habitants actuellement, à environ 114 m2 en 2020 et 202 m²/1000 habitants en 2030.
     
  • Secteur tertiaire : 60 000 m² en 2020 et 200.000 m² en 2030.
     
  • Secteur industriel : 45.000 m² en 2020 et 150.000 m² en 2030.
     
  • Chauffage solaire de l’eau : 3 millions m² de capteurs en 2030.

L’efficacité énergétique : programmes politiques

L’Agence Nationale de la Maitrise de l’Energie (ANME) s’est fixé l’objectif de réduire de 22% la consommation énergétique nationale en 2016, soit une économie d’énergie d‘environ 660 kTep par an. Selon la Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, la réduction de l’intensité énergétique devrait atteindre  2% / an.[xvi]

Evolution de l'intensité energétique primaire

L’intensité énergétique est le rapport de la consommation d’énergie (primaire ou finale) au produit intérieur brut (PIB). Une intensité énergétique élevée correspond à une forte consommation en énergie pour un niveau de PIB donné.

Source graphique: Stratégie Nationale de la Maitrise de l'énergie [xvii]

  • Actions mises en œuvre dans les secteurs clés d’industrie, du  transport et des bâtiments :
     
  • Actions spécifiques mises en œuvre via le Fond de la transition énergétique, telles que la diffusion d’appareils électroménagers, éclairages et bâtiments efficaces, isolation des toitures, développement des programmes de cogénération etc. [xviii]
    Le projet de remplacement de 6 millions de lampes à incandescence par des lampes économique est en cours de préparation. Une commission a été créée à cet effet pour préparer les aspects réglementaires, financiers et opérationnels du projet. Le dossier sera présenté prochainement à un conseil ministériel.[xix]
     
  • Actions horizontales pour engager les entreprises fortement consommatrices d’énergie à fixer des objectifs d’économie d’énergie sur la base de « benchmarks » nationaux ou internationaux.[xx]

Acteurs clés 

Institutionnels

Ministère de l’industrie, de l’Energie et des Mines
(http://www.tunisieindustrie.gov.tn/) dont dépend :

L'Agence Nationale pour la Maitrise de l’énergie ANMEE (www.anme.nat.tn)

La Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz STEG (https://www.steg.com.tn

La STEG-Energies Renouvelables
(http://www.steg-er.com.tn/home.html)

La Chambre Syndicale Nationale des Energies Renouvelables

Entreprises (fédérations incluses)

Ecopark Pôle technologique de Borj el Cédria
(http://www.ecopark.tn/)

Centres de formation

Le Centre International des Technologies de l’Environnement CITET (http://www.citet.nat.tn/)

 

Liste des références

 

[i] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014, p.11.

[ii] Ministère de l’Industrie de l’Energie et des Mines : Revue de l’énergie, N° 89, Août 2014, p.2. Dans : http://www.tunisieindustrie.gov.tn/upload/download/revue_energie/revue_e...

[iii] STEG : Sources Internes.

[iv] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014, p.26.

[v] Observ’ER : Tunisie. Dans : http://www.energies-renouvelables.org/observ-er/html/inventaire/pdf/15e-...

[vi] International Energy Agency : Data Overview Tunisia. Dans: http://www.iea.org/statistics/statisticssearch/report/?country=TUNISIA&p...

[vii] ANME : Plan solaire tunisien, 2012. Dans : http://www.anme.nat.tn/fileadmin/user1/doc/DEP/Rapport_final__PST.pdf

[viii] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014, p.22f.

[ix] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014.

[x] ANME : Cadre réglementaire. Dans : http://www.anme.nat.tn/fileadmin/user1/doc/fr/lois/Loi_2009_7_fr.pdf

[xi] Ministère de l’Industrie de l’Energie et des Mines : Revue de l’énergie, N° 89, Août 2014, p.2.

[xii] Econostrum : Ouverture de la production d'électricité en Tunisie. Dans : http://www.econostrum.info/Ouverture-de-la-production-d-electricite-en-T...

[xiii] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014,  p. 33.

 [xiv] Gross, Christopher : Le marché photovoltaïque en Tunisie, Situation actuelle et perspectives, Projet « Promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Tunisie » Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, 2013. Dans : https://energypedia.info/images/6/64/March%C3%A9PhotovoltaiqueTunisie_GI...

[xv] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014, p.28

[xvi] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014, p.17.

[xvii] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014, p.17.

[xviii] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014, p. 18.

[xix] African manager: Interview avec le directeur général de l'ANME, 2014. Dans: http://www.africanmanager.com/172636.html

[xx] ANMEE : Stratégie Nationale de la Maitrise de l’Energie, 2014, p. 22